“La révolte de Sable” à Avignon, 6 juillet 2021

“La révolte de Sable” en lecture scénographiée, avec Arno aux ciseaux et aux espaces papier… Ce sera le : Mardi 6 juillet à 18 h 30, au théâtre Isle 80 à Avignon.

Et à 20 h 30, toujours le mardi 6 juillet 2021, lecture de “S’aimer” de Cécile Roumiguière, avec Cécile Roumiguière et moi–même pour les voix. Carole Chaix, Audrey Calleja et Marc Daniau pour les images.
Spectacles tout public à partir de huit ans.

Organisés par Les Grains de lire.



Partir en Livre 2021 et retrouver le Havre…

Cette 7e édition de « Partir en livre » commencera par un retour au Havre!
Les 3 et 4 juillet, en plein air au Square Saint-Roch…
Et la joie de retrouver Gregory Dargent pour la lecture musicale de “Kodhja”,
(Ed. T.Magnier) que nous ferons 4 fois :

Samedi 3 juillet :
– 11h-12h : Kodhja, lecture musicale par Thomas Scotto et Gregory Dargent,
à partir de 7 ans.
– 16h-17h : Kodhja, lecture musicale par Thomas Scotto et Gregory Dargent,
partir de 7 ans.

Dimanche 4 juillet :
– 11h-12h : Kodhja, lecture musicale par Thomas Scotto et Gregory Dargent,
à partir de 7 ans.
– 16h30-17h30 : Kodhja, lecture musicale par Thomas Scotto et Gregory Dargent,
à partir de 7 ans.

A cela s’ajoute un petit moment de folie orchestré par l’irremplaçable Laëtitia Botella et sa compagnie :
Dimanche 4 juillet, Square Saint-Roch– Scène CALI (100 participants)
         14h-15h : Conférence déjantée, rythmée et animée par la Cie Les Nuits vertes. Avec Elisa Géhin, Nathalie Minne et Thomas Scotto.

Ces deux jours sont à l’initiative du réseau des bibliothèques municipales de la Ville du Havre. En collaboration avec la librairie La Galerne et avec le soutien du Centre National du livre.
Un grand merci à Thomas Siriot, Thomas Pelletier, Zoé Fauveau et toute l’équipe! Cette version musicale de “Kodhja” a été crée par et pour le Festival Le Goût des Autres en 2017… je suis si heureux d’y entrer à nouveau avec vous !


« Quelques secondes encore » nouveauté !

Nouveauté… Nouveauté… Nouveauté…
Il s’appelle « Quelques secondes encore »…


Je l’attendais pourtant comme on attend un grand matin.
C’est un texte commencé il y a si longtemps…
Arrêté aussitôt quand est sorti le si puissant « Réparer les vivants » de Maylis de Kerangal…
Aujourd’hui, quelques secondes encore…
C’est la voix d’Anouk dont le frère vient de chuter pendant qu’il faisait un parcours sur les toits.
Mort cérébrale. Et la grande question posée :
« On doit savoir, Madame.
Quels organes ?…. Tous ? Certains ?
C’est à vous de choisir… »

Anouk qui sent que sa mère n’est pas prête à dire « Oui »…
Et qui va prendre sur son effondrement pour rappeler tout le vivant de son frère.
On est « dans l’impasse d’un chemin perdu ».
C’est une course contre la montre.
Il se dit, surtout, ce qui doit survivre.

« Et c’est là que ça m’apparaît.
Aussi clair que l’eau qu’on se jette au visage le matin et qui te réveille, brusquement.
Elle ne doit pas penser à elle. Maman doit penser à toi. Si elle ne pense qu’à toi, elle prendra forcément la bonne décision : t’offrir à d’autres. »

Je suis si ému et heureux d’intégrer la collection « Court toujours » des éditions Nathan. La collection qui se dévore sur papier, qui se lit en numérique, qui s’écoute où l’on veut ! Un 3 en un d’exception.
La version audio est assurée par Myrtille Bordier… si juste… une chance.

Courez lire les 9 autres titres !
« Quelques secondes encore » sort en même temps que « Tu reverras ton frère » de Séverine Vidal et ça… c’est aussi un alignement de bonnes étoiles !

Merci à Claire Pissara et Alice Aschero pour l’accompagnement, à Mélanie Decourt
pour les si jolis mots, à Nancy Fauché pour l’enthousiasme !
Merci à Antoine Dole qui ne sait pas encore sa citation importante en exergue.
Merci aux amis du Trio pour les partages indéfectibles.

Quelques secondes encore
Texte Thomas Scotto.
Editions Nathan, collection “court toujours”.
Juin 2021.



Dessins au jardin de Plop, la Rochelle 5 juin 2021

Les arts n’ont jamais quitté la place de ces derniers mois…
Malmenés tout en haut,
ils ont nourri, éveillé, fait tenir, partout.

Alors, on ne va pas se priver d’un samedi de dessins…
Dans le jardin de Charlotte Rouet, venez retrouver pas moins de
14 dessinatrices, street artistes, illustratrices, graveurs, tatoueurs, bédéistes…

Une petite brocante d’images et d’inspirations !
Tout sera à vendre…
J’y apporte quelques linogravures, quelques collages, quelques Ricochets, 
cartes postales et livres
!

Merci à Charlotte Rouet pour la grande idée, l’accueil et l’enthousiasme, 
à Loic Bouyer pour l’affiche et l’organisation partagée.

c’est Samedi 5 juin de 10h à 19h
10 rue Ampère à la Rochelle.
On vous attend !


La révolte de Sable… Nouveauté…

« Pour les Grands Hommes, Sable ne se fit pas plus douce.
Elle ne changea ni sa rage ni le sérieux de ses cris. Ses yeux immenses plantés dans les leurs, il fallait qu’ils ressentent la détresse de notre Terre. Et sous les frissons de sa fourrure, j’ai cru sentir des siècles de hurlements. Ceux de tous nos ancêtres animaux. »

Au début, c’est une collection : « Pourquoi pas la terre », aux Editions du Pourquoi Pas (que vous connaissez maintenant par cœur !).
L’envie de dire la nature à hauteur d’enfant.
L’envie d’un texte intemporel.
La trouille de ne pas savoir le faire.
Mais comme se poser des questions est le berceau des engagements,
je voulais accueillir pleinement cette révolte-là.

La révolte de Sable est une fable.
Sable, une renarde.
Du bout de son museau elle sait que quelque chose cloche. Et dans l’air, et dans le monde. Après avoir choisi le temps du silence, elle décide de quitter la forêt à la rencontre des Grands Humains. Ceux qui sont responsables…

« Personne n’est trop petit pour faire la différence »
G.Thunberg

Dès le début, je savais que Sable aurait le regard puissant et convaincu de Greta Thunberg. Qu’elle emporterait ses amis comme cette jeune femme, jusqu’au bout de ses convictions. Qu’elle réveillerait la jeunesse.

Et sont arrivés les dessins de Mathilde Barbey. Sa peinture, ses collages, ses couleurs et cet attachement à dire la force de la nature. Je la remercie pour le souffle à chaque page et l’identité si précise de notre renarde.

Après huit livres partagés, c’est le grand bonheur de réfléchir, une nouvelle fois, avec les Editions du Pourquoi Pas. Merci pour la confiance, les regards affûtés et d’accompagner si bien les idées et les livres.

Aujourd’hui, Sable sort de la forêt et choisi l’horizon.
Mais sa révolte est déjà en chemin…

“La révolte de Sable”
Texte : Thomas Scotto
Illustrations : Mathilde Barbey
Éditions du Pourquoi pas, collection “Pourquoi pas la terre”
sortie 7 mai 2021.



La littérature ado a son guide de référence !

Tom et Nathan, Nathan et Tom Lévêque.
La voix du Livre et Le cahier de lecture de Nathan.

Ils sont deux cerveaux pour une même idée gigantesque…

Alors, pourquoi autant de silence…
De temps passé à ne rien en dire…
Ne pas trouver les mots devant ce vrai cadeau ?

Sans doute parce que c’est énorme de partir en quête d’un Grand Peut-Être…

Heureusement, il est partout.
Le bouche-à-oreille a merveilleusement fonctionné.
Déjà réimprimé, on y entre par autant de portes qu’il y a de curiosités :
– Liste de romans, bien sûr… les incontournables…
– Pages thématiques ou rien n’est tu…
– Portraits de pied en cap de celles et ceux qui font le monde du livre…
et
dix nouvelles inédites de dix auteurs et autrices reconnu.es : Clémentine Beauvais, Anne-Laure Bondoux, Marie Desplechin, Timothée de Fombelle, Anne-Fleur Multon, Carina Rozenfeld, Stéphane Servant, Julia Thévenot, Flore Vesco.
Des textes drôles, mystérieux, engagés, à la hauteur exigeante d’ados.

J’ai la chance de faire partie de ces dix autrices et auteurs-là.
Pour une nouvelle intitulée « L’Enfer de Dieu » imprimée dans le guide et « Le bruit de l’eau couvrait ta voix », un texte plus allégorique qui sera lu à voix haute par Tom et Nathan.

« Donc, tu es mon adolescence…

Je ne veux pas mourir pour toi.
Voilà.
Je n’ai pas d’autres certitudes.        
Et je veux te dire la vérité. »

Pourquoi autant de silence quand tout est là…
Précieux et indispensable.
Cultivé et accessible.
D’enthousiasmes et de regards croisés.
Illustré et maquetté de toute beauté.

Merci Tom, Nathan merci.
Et à nos Grands Peut-être auxquels il ne faut jamais renoncer !

« En quête d’un Grand Peut-Être »
Guide de littérature ado.
Livre broché & cousu • avec rabats • 17 x 22 cm • 224 pages
• 9782957328703

Retrouver toutes les informations sur :
http://ungrandpeutetre.com/